Lenticelles de pomme de terre gonflées - Qu'est-ce qui fait gonfler les lenticelles de pomme de terre?


Par: Kristi Waterworth

Je dis pomme de terre, mais vous pouvez crier: «Que sont ces bosses blanches géantes sur mes pommes de terre!?!» lorsque vous dénichez votre récolte cette saison. Les lenticelles de pomme de terre gonflées donnent à une pomme de terre une apparence générale uniformément bosselée lorsqu'elle fait ses débuts. Aussi effrayants qu’ils paraissent, ils ne sont pas une source de grave préoccupation. Cependant, vous devez en prendre note lorsque vous les trouvez, car les lenticelles gonflées sur les pommes de terre vous en disent long sur l’aptitude de votre jardin à cultiver ce légume-racine.

Que sont les lenticelles?

Les lenticelles sont des pores spéciaux dans les tissus végétaux qui permettent l'échange d'oxygène avec le monde extérieur. Semblables aux stomies, les lenticelles apparaissent sur les tissus ligneux comme les tiges et les racines au lieu le long de tissus foliaires plus tendres. Alors, vous pouvez vous demander: «Qu'est-ce qui fait gonfler les lenticelles de pomme de terre?». La réponse est l'humidité et en grande quantité.

Des lenticelles agrandies dans les pommes de terre peuvent apparaître pendant que les pommes de terre poussent encore, ou elles peuvent apparaître lorsque les pommes de terre sont entreposées, donnant au jardinier une surprise soudaine. Tant qu'il n'y a pas de signes d'autres problèmes, comme une maladie fongique ou bactérienne, les pommes de terre avec des lenticelles gonflées sont parfaitement sûres à manger. Cependant, ils ont tendance à se détériorer plus rapidement, alors gardez cela à l'esprit lorsque vous triez votre récolte.

Prévenir les lenticelles de pomme de terre gonflées

Les lenticelles gonflées sur les pommes de terre apparaissent dans des sols trop humides ou des environnements de stockage humides, en particulier si la disponibilité en oxygène est faible. Choisir un site bien drainé pour vos pommes de terre est le seul moyen efficace de les éviter.

Lorsque vous préparez votre lit la saison prochaine, vérifiez soigneusement le drainage en creusant un trou de 12 pouces (30,5 cm) de profondeur et 12 pouces (30,5 cm) carré. Remplissez-le d'eau et laissez-le s'égoutter avant de le remplir à nouveau. Laissez votre trou se vider pendant exactement une heure et vérifiez le niveau d'eau. Si votre sol s'est drainé à moins de 5 cm (5 cm) pendant ce temps, vous avez un sol très mal drainé. Vous pouvez choisir un autre site et réessayer, ou tenter de réparer celui que vous avez.

L'augmentation du drainage du sol est beaucoup plus facile qu'il n'y paraît, surtout si vous mélangez généralement bien votre sol avant de planter de toute façon. Commencez par ajouter une couche de compost à votre lit qui équivaut à 25% de sa profondeur, par exemple, si votre lit a une profondeur de 61 cm (24 pouces), vous mélangeriez environ 15 cm de puits. compost pourri.

Vérifiez à nouveau le drainage après avoir mélangé votre couche de compost dans le sol. Si le drainage est encore très lent, il peut être préférable de construire une plate-bande hors-sol, des collines de pommes de terre ou simplement de planter vos pommes de terre dans de grands récipients.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le


Que sont les bosses blanches sur les pommes de terre de jardin?

Articles Liés

Avoir votre propre patate de pommes de terre garantit un approvisionnement continu en pommes de terre au four ou en purée au beurre, des pommes de terre rissolées croustillantes, une salade de pommes de terre rafraîchissante ou une foule d'autres plats satisfaisants. Les pommes de terre cultivées sur place, cependant, ont parfois la peau tachée de bosses blanches disgracieuses. Ne les jetez pas, ces bosses inoffensives indiquent que vos pommes de terre parfaitement comestibles sont aux prises avec des conditions de croissance inappropriées - mais faciles à corriger.


Bartz JA, Kelman A. Infiltration de lenticelles de tubercules de pomme de terre par Erwinia carotovora subsp. carotovora sous pression hydrostatique par rapport à la pourriture molle bactérienne. Plant Dis. 1985. 69: 69-74. doi: 10.1094 / PD-69-128 https://doi.org/doi:10.1094/PD-69-128

Dickey RS, Kelman A., Schaad NW. Erwinia, Carotovora ou groupe de pourriture molle. Guide de laboratoire pour l'identification des bactéries phytopathogènes. 1988. 2e éd. St. Paul, MN: APS Pr. p. 44-59.

Harrison MD, Franc GD, Maddox DA et al. Présence de Erwinia carotovora dans les eaux de surface en Amérique du Nord. J Appl Bacteriol. 1987. 62: 565-70.

Powelson ML. Maladie précoce de la pomme de terre dans le nord-ouest du Pacifique causée par Erwinia carotovora pv. carotovora et E. carotovora pv. atroseptica. Am Potato J. 1985. 62: 173-6. doi: 10.1007 / BF02852974 https://doi.org/doi:10.1007/BF02852974

Powelson ML, Apple JD. Le sol et les tubercules de semence comme sources d'inoculum de Erwinia carotovora subsp. carotovora pour la pourriture molle de la tige des pommes de terre. Phytopathol. 1984. 74: 429-32. doi: 10.1094 / Phyto-74-429 https://doi.org/doi:10.1094/Phyto-74-429

Les juges Romberg MK, Davis RM, Nunez JJ, Farrar JJ. Sources et prévention de la mort précoce d'Erwinia de la pomme de terre dans le comté de Kern, en Californie. Phytopathol. 2002. 92 (Supp): S70-

Rowe RC, Davis JR, Powelson ML, Rouse DI. Pomme de terre à mort précoce: agents causaux et stratégies de gestion. Plant Dis. 1987. 71: 482-9. doi: 10.1094 / PD-71-0482 https://doi.org/doi:10.1094/PD-71-0482

Sessitch A, Reiter B, Pfeifer U, Wilhelm E. Analyse de la population indépendante de la culture d'endophytes bactériennes dans trois variétés de pommes de terre basée sur la PCR des gènes d'ARNr 16S spécifiques aux bactéries eu et aux Actinomyces. FEMS Microbiol Ecol. 2001. 39: 23-32.

Farrar J, Nunez J, Davis R. 2009. Les pertes dues à la pourriture des lenticelles sont une préoccupation croissante pour les producteurs de pommes de terre du comté de Kern. Calif Agr 63 (3): 127-130. https://doi.org/10.3733/ca.v063n03p127.


Cour et jardin: quand les pommes de terre ont des problèmes de peau

AMES, Iowa - La pomme de terre est l'une des cultures légumières les plus importantes au monde. La partie comestible est la tige enflée souterraine connue sous le nom de tubercule - qui varie en taille, forme, couleur, capacité de stockage et utilisations culinaires selon le cultivar. Les horticulteurs de l'ISU Extension et Outreach expliquent les problèmes potentiels de peau de pomme de terre et la gestion des problèmes qui les causent. Pour obtenir des réponses à des questions supplémentaires, contactez la hotline horticole à [email protected] ou appelez le 515-294-3108.

Pourquoi certains de mes tubercules de pomme de terre sont-ils verts?

Les tubercules de pomme de terre sont des tiges souterraines agrandies. Lorsque les tubercules de pomme de terre sont exposés à la lumière (dans le jardin ou dans le stockage), leur peau devient verte en raison de la formation de chlorophylle. La chlorophylle elle-même n'est pas un problème. Cependant, des niveaux plus élevés de glycoalcaloïdes se développent également dans le tissu vert. Les tubercules verts ont un goût amer lorsqu'ils sont consommés. Ils peuvent également causer des maux d'estomac et des problèmes de santé plus graves. Les portions vertes doivent être coupées et jetées avant de faire bouillir ou cuire les pommes de terre.
Lorsque vous cultivez des pommes de terre dans le jardin, collez le sol autour de la base des plants de pommes de terre pour éviter que les tubercules ne soient exposés à la lumière. Après la récolte, stockez les pommes de terre dans un endroit sombre.

Pourquoi certains de mes tubercules de pommes de terre sont-ils rugueux ou croquants?

Les plaques rugueuses et corky à la surface des tubercules de pomme de terre sont dues à la gale de la pomme de terre. La gale de la pomme de terre est causée par la bactérie Gale Streptomyces. Bien que disgracieux, les tubercules de pomme de terre croûtés sont toujours comestibles. Épluchez simplement les pommes de terre avant de les utiliser.
La gale de la pomme de terre est plus fréquente dans les sols alcalins (pH du sol supérieur à 7,0). Cependant, abaisser le pH du sol est difficile et n'est pas une option pratique pour la plupart des jardiniers amateurs. L'incidence de la tavelure de la pomme de terre peut être réduite en sélectionnant et en plantant des pommes de terre certifiées et indemnes de maladies au printemps. Choisissez des cultivars, tels que «Superior» et «Red Norland», qui possèdent une bonne résistance à la tavelure de la pomme de terre. Faites également pivoter le placement des pommes de terre dans le jardin. Si possible, plantez des pommes de terre dans la même zone du jardin une fois tous les trois ou quatre ans.

Pourquoi certains de mes tubercules de pommes de terre ont-ils des fissures?

Les fissures de croissance se forment généralement lorsqu'une période sèche prolongée est suivie de fortes pluies ou d'irrigation. L'absorption rapide d'eau par les tubercules les fait se fendre ou se fissurer. La fissuration peut être réduite en maintenant un apport d'humidité uniforme pendant le développement des tubercules. Arrosez régulièrement pendant les périodes sèches.

Il y a des taches blanches en relief sur mes pommes de terre. Pourquoi?

Les taches blanches surélevées sur les tubercules de pomme de terre sont dues à des conditions de sol humides. Les tubercules de pomme de terre sont des tiges souterraines agrandies. Les lenticelles sont de petites ouvertures dans la surface du tubercule qui permettent l'échange de gaz. Les sols saturés font gonfler les lenticelles car les échanges gazeux sont entravés. Les pommes de terre affectées peuvent ne pas se conserver aussi longtemps que d'habitude, mais peuvent être consommées sans danger.


Taches sur les pommes de terre, les arbustes de taille et la rose mousseuse dilemme

Q: Quelles sont les taches blanches sur nos pommes de terre rousses que j'ai récemment creusées? Sont-ils toujours comestibles? - Marie Talley, Oxbow, N.D.

UNE: Merci pour les photos intéressantes. Les lésions blanches sur les tubercules sont les symptômes d'un trouble appelé tache lenticelle. Les lenticelles sont les pores respiratoires naturels du tubercule de pomme de terre qui passent généralement inaperçus - jusqu'à ce qu'ils soient perturbés. Potato Grower Magazine décrit bien la situation et la cause.

"La tache des lenticelles est un trouble physiologique courant qui survient lorsque les lenticelles grossissent. Les tubercules de pomme de terre sont des organismes vivants. Par conséquent, lorsqu'ils ne peuvent pas obtenir suffisamment d'oxygène, les lenticelles s'agrandissent pour en acquérir davantage. Lorsque le sol est gorgé d'eau pendant un certain temps, les lenticelles s'agrandissent. et peut apparaître comme un petit pop-corn blanc sur la surface du tubercule. Lorsque les lenticelles agrandies sèchent, elles peuvent ressembler à de petites lésions de gale. Une autre condition qui entraîne une disponibilité réduite d'oxygène, et conduit ainsi à des lenticelles élargies, est un sol très compacté. "

En clair, les pores respiratoires des lenticelles du tubercule de pomme de terre se sont largement ouverts pour tenter d’obtenir de l’oxygène tout en se noyant presque dans le sol saturé de cette année. Les pommes de terre sont bonnes à manger, mais les lenticelles élargies peuvent réduire la durée de conservation des tubercules.

Q: Nos buissons ont désespérément besoin d'être taillés et j'espérais le faire avant notre départ pour l'Arizona. Compte tenu du temps froid que nous connaissons, puis-je couper maintenant? - Jim W., Casselton, N.D.

UNE: J'ai une bonne nouvelle: vous pouvez vous détendre, car il n'est pas nécessaire de couper les arbustes à l'automne. En fait, il n’ya pas vraiment d’avantage de tailler à cette période de l’année, et cela peut comporter certains risques.

Parfois, dans notre ferveur de ranger la cour et le jardin pour l'automne, nous avons l'impression que nous devrions couper les arbustes envahis par la végétation. Je suis un fervent défenseur d'attendre le printemps pour tailler les arbustes pendant qu'ils sont encore dormants et avant que les bourgeons ne commencent à gonfler et à s'ouvrir. La taille d'automne laisse des plaies ouvertes, et j'ai remarqué que les arbustes taillés à l'automne sont plus sujets au dépérissement des branches, peut-être en raison de la perte d'humidité et de la dessiccation par les extrémités des branches coupées, en particulier pendant les hivers d'essai avec des vents forts, des températures glaciales et un manque de couverture de neige protectrice. Retarder la taille jusqu'à ce qu'elle soit plus proche du printemps réduit le risque. Vous avez maintenant une tâche de moins avant de vous diriger vers le sud.

Q: L'année dernière, nos roses en mousse étaient colorées et belles. Cette année, ils se sont réensemencés d'au moins 1000 pour cent, mais nous avons été tellement déçus lorsque chacun d'entre eux a fleuri en blanc. Que s'est-il passé? - Les locataires de Mission Court, Ada, Minn.

UNE: Merci pour la question fascinante. Les roses en mousse, également appelées portulaca, sont l'une des fleurs annuelles qui se sèment facilement et se prêtent à la plantation dans leur propre petit espace de parterre de fleurs afin qu'elles puissent émerger le printemps suivant sans être dérangées. En tant que garçon, je me souviens que notre voisin de Lisbonne, N.D., faisait pousser des roses en mousse dans un petit parterre de fleurs carré entouré de tous côtés par un trottoir, et elles surgissaient chaque printemps à partir de graines répandues par les fleurs de l’année précédente.

Pourquoi les vôtres ont-ils tous fleuri en blanc? Dans de nombreuses fleurs annuelles, le blanc est une couleur prédominante, souvent plus vigoureuse que les autres couleurs. Par exemple, lors de la plantation de différentes nuances de pétunias, j'utilise une seule plante de pétunia blanc pour deux ou trois autres couleurs pour empêcher le blanc vigoureux de surpasser le reste.

Les roses de mousse blanche dans votre mélange d'origine ont probablement produit des graines plus rapidement que les autres couleurs, laissant tomber une plus grande quantité de graines viables. Les autres couleurs pourraient ne pas avoir produit de graines viables, ou en moindre quantité, et lorsque tous les semis ont émergé le printemps suivant, le blanc prédominant avait remporté la bataille de la survie du plus apte.


Pomme de terre (Solanum tuberosum) -Pourriture molle bactérienne, jambe noire et pourriture des lenticelles

Plante de pomme de terre présentant des symptômes de flétrissement précoce de la jambe noire.

Plante de pomme de terre montrant un effondrement de la tige dû à la jambe noire.

Pomme de terre présentant des symptômes de jambe noire.

Cause La bactérie, Pectobacterium atrosepticum (syn. Erwinia carotovora subsp. Atroseptica), est généralement associée à la patte noire et à la pourriture molle pendant le stockage tandis que P. carotovorum subsp. carotovorum (syn. E. c. subsp. carotovora) est associé à la pourriture aérienne de la tige, à la pourriture des lenticelles et à la pourriture molle. Des conditions humides et fraîches (en dessous de 70 ° F) améliorent la jambe noire tandis que des conditions plus chaudes (70 ° F à 80 ° F) sont optimales pour la pourriture molle. P. parmentieri et P. carotovorum subsp. brasiliense sont également connus pour causer la maladie de la pourriture molle dans la PNW, mais leur abondance et leur importance économique ne sont pas connues actuellement. Une autre bactérie, Dickeya dianthicola, est associée à la jambe noire sur la côte est, ce qui entraîne une mauvaise émergence sous des températures plus chaudes et des tubercules filles pourris dans les champs touchés. Une espèce de Dickeya, probablement D. dianthicola, a été rarement détectée dans des pommes de terre malades dans la PNW.

Les bactéries de la pourriture molle peuvent être projetées sur les plantes par la pluie ou l'irrigation, provoquant la pourriture aérienne de la tige, et si elles sont présentes dans l'eau d'irrigation de surface, elles peuvent provoquer des infections des pétioles des feuilles et des tiges des plantes. Ces bactéries peuvent survivre sur de nombreuses plantes adventices (morelles, quartiers d'agneau, amarante, pourpier, etc.). Ils résident également dans les lenticelles des tubercules sans provoquer de symptômes, mais peuvent provoquer des maladies si des tubercules contenant des populations de lenticelles sont utilisés pour la semence. La principale source d'inoculum pour la jambe noire est les tubercules de semence contaminés. Les bactéries peuvent se propager parmi les graines par des machines et des manipulations, passant des graines malades aux graines saines pendant la coupe des graines.

Symptômes Les feuilles de la jambe noire enroulent le feuillage graduellement, jaunissent et un flétrissement, dû à la pourriture des racines et des tiges, survient généralement avant ou à la fermeture des rangs. Souvent au niveau du sol ou au-dessus, des lésions pâteuses allant de brun clair à bleu à noir d'encre se développent. Les tiges souterraines sont de la même couleur. Des tubercules aériens peuvent également se former sur les tiges. La pourriture des tubercules commence généralement à l'extrémité de la tige et se traduit par une pourriture noire et visqueuse. La pourriture des lenticelles survient après le lavage avant l'emballage dans les pommes de terre du marché frais. Ces bactéries sont présentes dans le sol et l'eau. Le problème est le plus souvent observé lors du conditionnement des pommes de terre directement du champ lorsque la température de la pulpe est chaude.

Les symptômes de pourriture aérienne de la tige se produisent dans la canopée supérieure et n'impliquent pas les tiges souterraines. Les lésions vont du brun clair à l'incolore. Les tiges deviennent encore très molles et creuses et peuvent être remplies de slime mucilagineux. La pourriture aérienne de la tige peut être exacerbée par les intempéries qui endommagent les tiges des plantes (par exemple, la grêle, les vents violents, etc.). Cette maladie peut être une infection secondaire associée à des infections de la tige par le mildiou.

La pourriture molle des tubercules sur les tubercules, les bactéries de la pourriture molle peuvent provoquer des maladies dans une zone aussi petite qu'un seul œil ou toucher l'ensemble du tubercule. Les tissus des tubercules deviennent mous, humides, pourris et sont de couleur crème à bronzée. Lors de l'exposition à l'air, les tissus peuvent virer du brun au noir autour des zones infectées, créant une délimitation entre les tissus infectés et sains. Bien que la pourriture de la bactérie de la pourriture molle soit relativement sans odeur, les organismes secondaires provoquent généralement une odeur nauséabonde.

Pourriture des lenticelles - la zone autour des lenticelles affectées sur les tubercules est généralement gonflée et semble humide mais sèche pour créer de petites zones enfoncées autour de chaque lenticelle colonisée.

  • Minimisez la contamination bactérienne des tubercules de semence. Achetez des semences exemptes de dommages causés par la pourriture molle bactérienne, ou avec une incidence faible ou nulle sur le certificat sanitaire nord-américain de la pomme de terre de semence certifiée.
  • Évitez de blesser les tubercules de semence lors de la manipulation.
  • Désinfectez et désinfectez le matériel de manutention des semences. Avant de couper, maintenez les tubercules de semence entre 50 ° F et 55 ° F à une humidité relative de 95% pendant 10 à 14 jours.
  • Évitez de blesser les tubercules et laissez les graines coupées guérir (subériser) avant de les planter. Des températures de 50 ° F à 55 ° F et 90% à 95% d'humidité relative favorisent la cicatrisation des plaies.
  • La rotation des cultures aidera à réduire la maladie.
  • Évitez de planter dans un sol trop humide ou sec lorsque la température du sol est de 50 ° F ou plus.
  • La température du tubercule de semence doit être similaire à la température du sol au moment de la plantation pour éviter la formation de condensation à la surface du tubercule, ce qui favorise la croissance bactérienne et la maladie.
  • Évitez l'irrigation excessive, sinon des niveaux élevés de maladie peuvent survenir même lorsque vous utilisez les graines de la meilleure qualité. Une irrigation plus fréquente pendant une durée plus courte est moins propice à la maladie. Évitez d'irriguer avec de l'eau de surface lorsque vous cultivez des pommes de terre pour les semences.
  • Ne pas récolter avant que les tubercules soient complètement mûrs (après que les peaux "figées" et les lenticelles soient fermées) les blessures seront réduites.
  • Ne pas récolter lorsque la température de la pulpe est élevée.
  • Évitez les blessures aux tubercules.
  • Fournir une circulation d'air adéquate pour favoriser le séchage, en particulier lorsque les tubercules entrent pour la première fois dans le stockage. Évitez d'emballer et de stocker les tubercules humides.
  • Séchez complètement les pommes de terre avant de les placer dans des boîtes ou des sacs et de les emballer sous film rétractable.

  • Pare-feu à 100 ppm. Faites tremper les graines coupées dans la solution pendant plusieurs minutes. Réentrée de 12 heures.
  • Utilisez un désinfectant lors du lavage des tubercules pour éviter l'infection des lenticelles. Vaporisez un désinfectant chloré tel que l'hypochlorite de sodium (Ultra Clorox Germicidal Bleach) à des taux permettant d'obtenir 75 ppm de chlore disponible. Lors du lavage des tubercules, assurez-vous de toujours maintenir une quantité suffisante de désinfectant pour s'assurer que les bactéries sont tuées dans l'eau de lavage. Vérifiez fréquemment l'eau pour maintenir un niveau de désinfectant approprié. Les traitements par trempage perdent rapidement leur activité et la solution de trempage propage alors les bactéries.

Contrôle biologique Efficacité inconnue dans l'Oregon.

  • Double Nickel LC à 0,5 à 6 pintes / A à intervalles de 3 à 10 jours. Peut être appliqué le jour de la récolte. Réentrée de 4 heures. O
  • Ecoswing à 1,5 à 2 pintes / A. L'intervalle de pré-récolte est de 0 jour. Réentrée de 4 heures. O
  • Serenade Opti à 14 à 20 oz / A à intervalles de 7 à 10 jours. Les demandes peuvent être effectuées jusqu'au jour de la récolte. Réentrée de 4 heures. O

Reference Strand, L. 2006. Integrated Pest Management for Potatoes in the Western United States, 2e édition. Publication 3316 de l'UC sur l'agriculture et les ressources naturelles, 167 p.


Pommes de terre petites taches blanches - lenticelles

Les rouges (je ne me souviens plus de la variété) sont raisonnables mais couverts de petites taches blanches. Ce ne sont pas encore un autre problème grâce à Dieu, mais des lenticelles. Les lenticelles sont des organes minuscules utilisés par le tubercule pour respirer, mais dans les sols gorgés d'eau, ils se bloquent et gonflent.

Normalement, vous ne les voyez pas du tout, mais vous pouvez les voir lorsqu'ils sont gonflés (voir la photo à la fin). Ce n'est pas une bonne nouvelle cependant, les lenticelles gonflées signifient que la pomme de terre est plus sensible à la pourriture molle et, au mieux, vous devrez l'utiliser rapidement et vérifier fréquemment la pourriture en magasin.

Pourriture des tiges de pommes de terre

Au moins, nous n'avons pas de pourriture de la tige de la pomme de terre qui ressemble à la brûlure en apparence, contrairement aux locataires d'un site de lotissements qui m'ont envoyé un e-mail en disant:

Bien qu'elle ne soit pas aussi grave que la brûlure de la pomme de terre, il s'agit toujours d'une maladie fongique hautement infectieuse qui se propage par les spores transmises par le vent. Ceux-ci peuvent vivre dans le sol pendant des années et infecteront les pommes de terre plantées à nouveau l'année prochaine dans les mêmes conditions météorologiques. Il est conseillé aux manutentionnaires de couper les tiges immédiatement, de retirer chaque morceau de la plante, de la ramener à la maison, de la sécher puis de la brûler. Comme vous vous en rendrez compte, les chances que tout le monde fasse cela sont nulles !! Ils le prendront et le mettront dans le bac brun et le répandront encore plus. Les pommes de terre dans le sol ne seront pas affectées et peuvent y rester pendant quelques semaines.


Voir la vidéo: CH01 Physiologie Végétale La Nutrition Hydrique part 01 - التغذية المائية


Article Précédent

Chou rouge: plantation et entretien en plein champ, variétés

Article Suivant

Variété de tomate Mikado noir: description et nuances importantes de soins