Aloe - Aloeaceae - Comment entretenir et cultiver des plantes d'aloès


COMMENT CULTIVER ET ENTRETENIR NOS PLANTES

ALOÈS

L 'Aloès cette plante extraordinaire connue depuis l'Antiquité pour ses propriétés curatives, est également largement utilisée comme plante ornementale.

CLASSIFICATION BOTANIQUE

Royaume

:

Plantae

Clado

: Angiospermes

Clado

: Monocotylédones

Commande

:

Asperges

Famille

:

Asphodélacées

Gentil

:

Aloès

Espèce

: voir le paragraphe "Principales espèces"

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

Les plantes appartenant à ce genre sont toutes originaires des zones arides et semi-arides d'Afrique, de Madagascar et d'Arabie. Ce sont des plantes succulentes, c'est-à-dire des plantes qui ont des tissus capables de stocker de grandes quantités d'eau.

La plupart de ces plantes doivent être cultivées à l'extérieur, d'autant plus qu'elles deviennent très grandes et qu'elles seraient donc sacrifiées dans un pot. On les voit souvent le long des côtes dans les zones de climat tempéré avec l'agave, cultivé non seulement pour leur résistance mais aussi pour les splendides fleurs (photo sur le côté Aloe arborescens).

Ce sont des plantes à feuilles persistantes dont certaines sont des acauli (sans tiges) avec des feuilles disposées en rosette, d'autres avec une tige haute, simple ou ramifiée.

Il fleurit du printemps à l'automne selon les espèces et les variétés. Les fleurs se forment au sommet d'une longue tige, qui peut être simple, ramifiée ou groupée et la plante ne meurt pas après la floraison contrairement à ce qui se passe avec l'agave. Les fleurs sont regroupées en inflorescences tubulaires en forme de parapluie, suspendues, d'une couleur tendant vers le rouge, l'orange ou le jaune.

Ce sont des plantes auto-stériles c'est-à-dire que les fleurs mâles et femelles d'une même plante ne peuvent pas se croiser ou avec des plantes de la même variété, des plantes de variétés différentes sont nécessaires pour obtenir des graines fertiles. Par conséquent, ils se reproduisent par pollinisation croisée.

Une caractéristique de ces plantes est que dans le parenchyme des feuilles se trouve un jus aromatique très amer qui durcit au contact de l'air et est insoluble dans l'alcool, largement utilisé pour ses propriétés thérapeutiques.

ESPÈCES PRINCIPALES

Le genre Aloès comprend de nombreuses espèces parmi lesquelles on se souvient:

ALOE VARIÉ

Cette espèce est caractérisée par des feuilles coriaces, d'une belle couleur vert foncé, striées de blanc, longues et droites et avec une nervure centrale très évidente qui se corrèle longitudinalement le long de la feuille entière.

Elle fleurit au début du printemps (mars-avril) produisant une inflorescence voyante en grappe de 30 cm de long, formée de nombreuses fleurs rose-rouge, espèce fréquemment cultivée en pot.

ALOE BARBADENSIS

L 'Aloe barbadensis c'est ce qu'on appelleALOE VERA, bien connu pour ses propriétés thérapeutiques. La partie mucilagineuse interne est utilisée dans la gélatine ou la poudre après séchage.Les feuilles sont gris-vert, tachetées, charnues et atteignent même 50 cm de longueur.Elle forme une inflorescence formée de nombreuses fleurs jaunes. La tige est presque absente.


Note 1

ALOE VERA var. CHINENSIS

L 'Aloe vera var.chinensis (photo ci-dessous) est également très appréciée pour ses propriétés curatives.

Les feuilles sont vert bleuâtre avec des épines blanchâtres marquées. Les fleurs, rassemblées dans des inflorescences typiques de l'espèce, sont de couleur orange et fleurissent au printemps.

ALOE ARBORESCENS

L 'Aloe arborescens, originaire du Cap de Bonne-Espérance, a des feuilles disposées en arosetta de manière dispersée avec des bords dentés.C'est une plante qui se développe considérablement même dépassant deux mètres de hauteur, donc seules les jeunes plantes peuvent être cultivées en pots et en appartements Elle fleurit tard printemps et produit des fleurs rouges disposées en grappes très denses sur les ramifications de la tige de la fleur. Contrairement au vrai, la tige de cette espèce est clairement visible.

Il existe de nombreuses variétés parmi lesquelles on se souvient:A.arborescens variété natalensis qui fleurit à la mi-décembre avec de belles fleurs rouge foncé et le A. arborescens variété émirats arabes unis qui fleurit en janvier - février avec des fleurs rouge vif.

ALOE ARISTATA

L 'Aloe aristata il a des feuilles disposées en rosette d'une belle couleur vert intense recouverte de tubercules blancs disposés en rangées ordonnées le long de la feuille entière.

L'aristata fleurit à la fin du printemps formant une longue tige florale d'environ 30 cm qui porte de nombreuses fleurs rouge-orange.

ALOE CILIARIS

L 'Aloe ciliaris par rapport aux autres espèces, il a la particularité d'avoir une posture grimpante ou rampante. C'est une plante qui dans la nature peut atteindre des dimensions considérables, même 5 mètres de hauteur.

Elle fleurit à la fin du printemps, au début de l'été et produit des fleurs rouge vif.C'est une espèce très florifère qui se prête à la culture en pot.

ALOE FEROX

L 'Aloe ferox également originaire du cap de Bonne-Espérance, il a une tige simple, très dressée et très robuste.

Les feuilles sont disposées en rosette à l'extrémité de la tige, charnues, rigides, épineuses et peuvent atteindre un mètre de longueur.Les fleurs sont jaunes, très denses et apparaissent en mars.

ALOE HUMILIS

L 'Aloe humilis contrairement aux plantes de son genre, il est de très petite taille, le plus petit.

Les feuilles sont d'un beau bleu-vert, épineuses et les fleurs sont jaunes.

ALOE RAYÉ

L 'Aloe striata, originaire d'Afrique du Sud, a un tronc très court, rarement ramifié, les feuilles disposées en rosette, même 50 cm de long et 10-15 cm de large, très charnues et couvertes d'une légère floraison. portant au mètre de nombreuses fleurs disposées en ombelle de couleur rose. Il fleurit entre mars et avril.

ALOE ABYSSINICA

L 'Aloe abyssinica originaire d'Abyssinie et d'Erythrée, il a de très longues feuilles charnues se terminant en pointe et avec une face supérieure concave et une face inférieure convexe aux marges rougeâtres et échancrées. Il fleurit à la fin de l'hiver, au début du printemps et les fleurs sont d'une belle couleur jaune intense disposées en grappes de sustel ramifiées.

TECHNIQUE CULTURELLE

L 'Aloès c'est une plante qui a besoin d'un climat doux pour grandir. En fait, il vit bien à l'extérieur dans les zones de climat tempéré-chaud tandis que dans les zones plus fraîches, il doit être à l'abri du froid hivernal car il ne tolère pas les températures inférieures à 5-8 ° C. Si cela se produit, une pourriture radicale peut survenir, surtout si cela s'accompagne d'un arrosage excessif. Les températures de croissance idéales se situent autour de 20-24 ° C.

Ce sont des plantes, de par leur nature même, capables de tolérer la sécheresse tout en ne tolérant en aucune façon la stagnation de l'eau. En fait, dans leurs habitats naturels, ils poussent toujours sur des pentes bien drainées et jamais au fond de la vallée ou dans des endroits où il pourrait y avoir de l'eau stagnante.

L'ARROSAGE

Au printemps - été, il faut l'arroser avec modération et en prenant soin de ne pas mouiller les feuilles afin d'éviter que l'eau ne s'installe entre les feuilles, ce qui pourrait entraîner une pourriture dangereuse.

La technique consiste à arroser abondamment et à laisser sécher le sol jusqu'à la prochaine irrigation.

À l'arrivée de l'automne-hiver, l'arrosage diminue progressivement jusqu'à ce qu'il soit complètement suspendu pendant tout l'hiver. Au printemps, l'arrosage reprend progressivement.

S'il est élevé à des fins thérapeutiques, il est conseillé de ne pas irriguer 8 à 10 jours avant la récolte afin que les principes actifs soient plus concentrés.

TYPE DE SOL - REPOT

L 'Aloès il est rempoté chaque année, au printemps augmentant progressivement la taille du pot.N'ayant pas de système racinaire particulièrement profond, il est préférable de choisir un pot plus large que profond et avec des trous de drainage adéquats car je n'aime pas les stagnations d'eau et la place sur le fond du pot du gravier ou des morceaux de faïence.

Ce sont des plantes qui ne sont pas particulièrement exigeantes en termes de sols mais qui préfèrent les sols à prédominance sableuse qui favorisent le drainage rapide des excès d'eau et légèrement acides.

FERTILISATION

Il est fertilisé une fois par mois à partir du printemps et pendant tout l'été en utilisant des engrais liquides dilués dans l'eau d'arrosage, diminuant légèrement les doses par rapport à ce qui est rapporté dans l'emballage.

En ce qui concerne le type d'engrais, choisissez un engrais qui en plus d'avoir les soi-disant macroéléments tels que l'azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K) contient également des microéléments tels que le fer (Fe), le manganèse (Mn) , cuivre (Cu), zinc (Zn), bore (B), molybdène (Mo), tous importants pour une croissance correcte et équilibrée de la plante.

FLORAISON

L 'Aloès il développe des fleurs du printemps à l'automne selon les espèces et variétés qui se forment au sommet d'une longue tige, simple ou ramifiée ou en grappes et la plante ne meurt pas après la floraison contrairement à l'agave.

Ils produisent des ombelles, des inflorescences tubulaires suspendues. Les fleurs sont généralement d'une couleur tendant vers le rouge, l'orange ou le jaune.

Ce sont des plantes auto-stériles et donc se reproduisent par pollinisation croisée.

TAILLE

Habituellement, il n'est pas taillé. Les feuilles basales doivent simplement être éliminées et elles sèchent pour éviter qu'elles ne deviennent un vecteur de maladies parasitaires.

Veillez à nettoyer et désinfecter la lame que vous utilisez pour couper pour éviter d'infecter les tissus.

MULTIPLICATION

La multiplication se fait par graines ou par drageons. Compte tenu du fait que, comme nous l'avons dit, ce sont des plantes auto-stériles (les fleurs mâles et femelles d'une même plante ne peuvent pas se croiser ou avec des plantes appartenant à la même variété), il est nécessaire d'avoir des plantes de variétés afin d'avoir des graines fertiles.

Multiplication par ventouses

À la fin du printemps, les drageons qui se forment normalement sont prélevés à la base de la plante. Ils doivent être coupés avec un couteau tranchant, propre et désinfecté et laissés en l'air pendant deux à trois jours pour faciliter la libération du latex qui empêche l'enracinement. Après quoi, ils sont placés dans une compote de sable. Cela reste constamment humide. Dès qu'elles ont pris racine, elles peuvent être rempotées et traitées comme des plantes adultes.

PARASITES ET MALADIES

Feuilles avec perte de marbrures

Si les feuilles présentent ce symptôme et deviennent complètement vertes, cela signifie que l'éclairage est mauvais.
Remèdes: vous devez déplacer la plante vers un endroit plus lumineux.

Feuilles qui jaunissent et apparaissent tachetées de jaune et de brun

Par la suite, les feuilles se recroquevillent et tombent. En observant attentivement, vous remarquez également quelques toiles d'araignées minces, en particulier sur la page inférieure des feuilles. Avec cette symptomatologie, nous sommes très probablement en présence d'une attaque de tétranyque rouge, un acarien très nocif.

Remèdes: il est nécessaire d'augmenter l'humidité de l'environnement entourant la plante car l'humidité est son pire ennemi. Uniquement en cas d'infestations particulièrement sévères, utiliser un acaricide spécifique.

PROPRIÉTÉS THÉRAPEUTIQUES

Voir: «Aloe: Plantes médicinales».

CURIOSITÉ'

L'étymologie de ce mot n'est pas très claire. Il pourrait dériver d'un mot d'origine orientale (en arabe vraisemblablement) qui signifie «amer» ou du grec àls-alos qui signifie «sel», pour se souvenir de son goût amer semblable à celui de l'eau de mer. Quelle que soit son étymologie, il est certain qu'il s'agit d'une plante connue depuis l'Antiquité pour ses multiples capacités thérapeutiques. La première preuve a été trouvée sur une tablette d'argile trouvée à Nippur près de Bagdad et datée de 2200 avant JC.

C'est une plante très ancienne, connue depuis l'Antiquité pour ses propriétés thérapeutiques et connue comme la plante de l'immortalité.

La première preuve de sa présence a été trouvée sur une tablette d'argile trouvée à Nippur près de Bagdad et datée de 2200 av.

Dans la culture assyro-babylonienne, à partir de nombreux témoignages, il est certain que son jus (appelé sibaru ou siburo) était utilisé par ceux qui avaient des problèmes digestifs.

Dans l'Égypte ancienne, il était utilisé comme substance pour l'embaumement et était largement cultivé à des fins thérapeutiques. Encore aujourd'hui en Egypte, cette plante plantée devant la porte d'entrée est considérée comme un moyen d'assurer une longue vie et du bonheur

Ici aussiBible il le cite à plusieurs reprises: "Même Nicodème, celui qui était d'abord allé voir Jésus la nuit, est venu apporter un mélange de myrrhe et d'aloès, près de cent livres" (Jean, ch. 19, vers. 39) ou "L'odeur de Cassia vos vêtements »(Psaumes, ch. 45, vers. 9).

Dans Papyrus d'Ebers (datée vers 1500 avant JC - photo ci-dessous) les innombrables propriétés de cette plante sont répertoriées.

Hippocrate (460-337 avant JC) en parle dans ses innombrables livres de médecine, vantant ses propriétés anti-inflammatoires, régénérantes et antiseptiques. De materia medica énumérant ses propriétés cicatrisantes, anti-inflammatoires et contre les infections cutanées.

Même dans la culture orientale, l'utilisation de cette plante est très ancienne: les médicaments tibétains et ayurvédiques l'utilisent encore aujourd'hui pour leurs préparations.

Les premières études scientifiques sur cette plante ont commencé en Europe vers 1850 par deux Anglais mais n'ont fait un grand bond en avant qu'en 1930 grâce à des études russes et américaines approfondies. Mais ce n'est qu'en 1940 et par la suite en 1959, que le ministère américain de la Santé a officiellement déclaré le pouvoir cicatrisant de cette plante en cas de brûlures. Depuis, les studios sont très actifs dans le monde entier.

L 'Aloe dichotoma (photo ci-dessous), la plus répandue de Namibie et d'Afrique du Sud, en plus d'être une plante de taille considérable, est utilisée paroiseau tisserand pour construire son nid très particulier, composé de fibres végétales astucieusement entrelacées pour construire un nid presque complètement fermé pour empêcher l'accès à la fois aux prédateurs qui peuvent grimper du sol et à ceux qui descendent d'en haut.

Sources bibliographiques en ligne
(fr) Centre national de médecine complémentaire et alternative

Noter
(1) Photo de Hillebrand Steve, gracieuseté des États-Unis. Service de la pêche et de la faune


Vidéo: Comment planter de laloe vera en pot! bouture aloe vera


Article Précédent

Informations sur la paume d'aiguille

Article Suivant

Informations sur le jasmin de nuit - En savoir plus sur les soins de jasmin de nuit